Couverture du livre audio Seule en sa demeure De Coulon Cécile
Écoutez un extrait

Seule en sa demeure


  • De Coulon Cécile
  • Lu par Rachel ARDITI
  • Édité par Lizzie
  • Tout public
  • Version : Integrale
  • 6h 25mn

  • Voix & musique
Téléchargement audio MP3
  • À écouter sur votre mobile, ou sur n’importe quel autre support
  • Fichier MP3 haute qualité, sans DRM
  • Sans engagement ni abonnement
Prix éditeur : 19,99 €

Présentation du livre audio

Au XIXe siècle, Aimée, 18 ans, épouse Candre Marchère et s'installe au domaine de la Forêt d'Or. Très vite, elle se heurte au silence du riche propriétaire terrien du Jura et à la toute puissance de sa servante, Henria. Elle cherche sa place dans cette demeure hantée par le fantôme d'Aleth, la première épouse. Jusqu'au jour où Emeline, venue donner des cours de flûte, fait éclater ce monde clos.

Ça commence bien

Seule en sa demeure est un livre intriguant qui nous fait naviguer entre le roman gothique, l'enquête policière, le huis clos et même le conte de fée. Chaque chapitre nous fait monter en pression et l'intrigue s'intensifie tant et si bien qu'on ne peux plus s'arrêter. À la croisée de Barbe bleue et Madame Bovary, ce récit nous emporte à la fin du XIXème siècle, quelque part dans le Jura où Aimée, mariée à un homme pieux et riche fait de sinistres découvertes sur le passé brumeux de son mari et de son domaine.

En descendant l’escalier sans qu’une seule marche ne grince, elle comprit qu’à présent, se déplaçant sans bruit dans un lieu si sensible aux vivants, elle faisait partie du domaine, au même titre que les meubles et les fantômes.

La plume est poétique et parfois crue et l'intrigue ne cesse de nous surprendre au fil de l'écoute.

Rachel Arditi semble faite pour ce type de roman empreint de lyrisme et de mélancolie. Sa voix traduit à merveille l'ambiance pesante et sombre de ce roman.

Cécile Coulon démontre un talent affuté pour l'écriture et tout particulièrement pour les descriptions de paysages précises et bucoliques.

Aimée s’était habituée aux effluves de bois, elle s’en trouvait désormais rassurée ; comme on s’habitue au parfum d’une mère ou d’une nourrice, elle s’était remplis de ce fleuve invisible. L’air semblait avoir toujours reposé dans ce macérat d’herbe et d’écorces. Les jours d’orage l’odeur donnait le tournis, fatiguait les muscles, brouillait les idées. Les nuits passèrent vite et Aimée eut la sensation de n’avoir jamais connu d’autre parfum que celui des sapins, tout son corps tremblait de contenir ce que les bois laissaient derrière eux. Elle était pleine de la forêt.

Si l'on prête attentivement l'oreille on percevra de nombreuses références littéraires notamment dans la construction narrative du récit qui rappelle l'atmosphère des romans du début du XIXème siècle, langoureux, lourds de secrets et de drames.


Partager

En apprendre plus



  • Éditeur : Lizzie
  • Réalisation : Voix & musique
  • Date de production : 2021
  • Livre audio en fr
  • EAN : 9791036617430


Ça pourrait aussi vous plaire

Couverture du livre audio Premier sang

Premier sang

  • De Amélie NOTHOMB
  • Lu par Françoise GILLARD
  • Édité par Audiolib
Couverture du livre audio Nous les Dieux

Nous les Dieux

  • De Bernard WERBER
  • Lu par Damien WITECKA
  • Édité par Audiolib
Couverture du livre audio Ce que nous confions au vent

Ce que nous confions au vent

  • De Laura Imai MESSINA
  • Lu par Clara BRAJTMAN
  • Édité par Audiolib
Couverture du livre audio La définition du bonheur

La définition du bonheur

  • De Catherine CUSSET
  • Lu par Coraly ZAHONERO
  • Édité par Gallimard Audio
Couverture du livre audio Revenir à toi

Revenir à toi

  • De Léonor DE RÉCONDO
  • Lu par Clotilde COURAU
  • Édité par Audiolib

Vous avez adoré ? Détesté ?

Couverture du livre audio Seule en sa demeure De Coulon Cécile
Seule en sa demeure
Aller à :
Merci de patienter