Mon panierMe connecter

Cher Connard


  • De Virginie Despentes
  • Lu par Béatrice Dalle, Damien Bonnard
  • Édité par Audiolib
  • Tout public
  • Version : Integrale
  • 8h 2min
Téléchargement audio mp3
  • À écouter sur votre mobile, ou sur n’importe quel autre support
  • Fichier MP3 haute qualité, sans DRM
  • Sans engagement ni abonnement
Prix éditeur 24,45 €

Présentation du livre audio

« J’ai lu ce que tu as publié sur ton compte Insta. Tu es comme un pigeon qui m’aurait chié sur l’épaule en passant. C’est salissant, et très désagréable. Ouin ouin ouin je suis une petite baltringue qui n’intéresse personne et je couine comme un chihuahua parce que je rêve qu’on me remarque. Gloire aux réseaux sociaux : tu l’as eu, ton quart d’heure de gloire. La preuve : je t’écris. »,

Après le triomphe de sa trilogie Vernon Subutex, le grand retour de Virginie Despentes avec ces Liaisons dangereuses ultra-contemporaines.
Roman de rage et de consolation, de colère et d’acceptation, où l’amitié se révèle plus forte que les faiblesses humaines…

Qui d’autre que Béatrice Dalle pouvait incarner Rebecca Latté, actrice cultissime qui entre dans la cinquantaine ? Face à elle, Damien Bonnard incarne Oscar, l’écrivain accusé de harcèlement sexuel, obstiné, obtus avant de s’ouvrir aux points de vue des autres protagonistes. Entre eux, point de départ de l’histoire, Zoé Katana, interprétée par Clara Ponsot, voix enragée, déterminée à se faire entendre.

Coup de cœur libraire


Roman sans doute le plus attendu de la rentrée littéraire, Cher Connard déchaîne les passions et divise les lecteurs.ices, comme c'est souvent le cas pour les œuvres de Virginie Despentes. Mais Cher Connard débute suite à un post injurieux sur les réseaux sociaux, et démarre une drôle de correspondance entre deux êtres qui n'ont rien en commun, à part de s'être croisés dans le passé. D'un côté, il y a Oscar, un homme, avec une fascination pour celle qui a pourtant injuriée. De l'autre, Rebecca, une femme, son idole d'autrefois, une actrice qui ne mâche pas ses mots. Peu à peu, leur dialogue de sourds s'ouvre à la sincérité et l'écoute.

Une troisième voix s'impose alors, celle de Zoé Katana, et vient comme une bombe révéler le comportement inacceptable d'Oscar envers elle, le harcèlement sexuel, son licenciement pour taire l'affaire. Comment, dans ces conditions, ne pas penser au livre Le consentement de Vanessa Springora...

Moi, j'ai trouvé que le jeu était en ma faveur et je l'ai joué avec enthousiasme. Je n'ai pas eu besoin de me forcer pour aimer les hommes et ils me l'ont rendu. Mais aujourd'hui j'ai presque cinquante ans. Et mon problème n'est pas qu'ils ne m'aiment plus autant qu'avant. C'est que je leur trouve moins d'attrait. Vous ne tenez pas la route. Il faut tout le temps s'occuper de vous, vous rassurer, vous comprendre, vous assister, vous soigner. C'est trop d'entretien. Elles ont raison, les petites, vos masculinités sont fragiles.
Discussion, rédemption et ouverture sont au coeur de cette correspondance, qui s'interroge tour à tour sur ce qu'il reste du féminisme, ce qu'il est aujourd'hui, sur les rôles sociaux attribués au genre, sur la gestion de la pandémie de Covid, sur l'addiction. De fait, Cher Connard embrasse un vaste horizon de thèmes tout en exposant les points de vue divergents d'Oscar et Rebecca. Le livre audio révèle également toute la détresse qui se cache derrière les victimes comme Zoé, et combien leurs voix peuvent être ignorées dès que l'actualité trouve un nouveau sujet.

Je ne sacralise pas la parole de la victime. Évidemment, parfois les femmes mentent. Soit qu’elles n’ont aucun scrupule, soit qu’elles pensent que c’est légitime. Mais le pourcentage d’affabulatrices reste infime, parmi les victimes, tandis que le pourcentage de violeurs parmi la population masculine devrait vous alerter sur le délabrement de vos sexualités. Et pourtant, je vous vois bien plus scandalisés à l’idée de la possibilité d’une accusation injustifiée que vous ne l’êtes de savoir qu’il y a des violeurs parmi vos amis.
On pourrait reprocher à ce livre audio de trop laisser la parole à Oscar, lui qui représente finalement la majorité dominante. Mais celui-ci est là pour incarner une façon de penser de la génération précédente, secouée par Metoo et campée sur des positions qu'il lui est difficile de remettre en question. Le dialogue semble être la solution proposée par Virginie Despentes pour retisser des relations hommes-femmes où le respect et l'écoute sont centraux.

Dans ce livre audio, c'est Béatrice Dalle qui donne sa voix à Rebecca, qui semblait de tout manière écrite pour elle. Sa verve est jubilatoire, sa voix traînante et cinglante porte des messages forts, qu'il est important d'entendre. Il en est de même pour Damien Bonnard et Clara Ponsot, qui jouent leurs personnages à merveille.

Si je parle, je déclenche la haine. Si je me tais, j’étouffe.
 

En apprendre plus


  • Éditeur : Audiolib
  • Réalisation : Voix & musique
  • Date de production : 2022
  • Livre audio en fr
  • EAN : 9791035411770

Cher Connard
  • De Virginie Despentes
Aller à :

Avis des audiolecteurs

0
(0 évaluation)

Partagez votre opinion !
Soyez le premier à partager votre opinion !