Écoutez un extrait

Claude Gueux



  • Voix seule
Téléchargement et streaming
  • - À écouter sur votre mobile, ou sur n’importe quel autre support. Comment ça marche ?
  • - Fichier MP3 haute qualité, sans DRM
  • - Sans engagement ni abonnement. Mais pourquoi ?

Présentation du livre audio

Une histoire vécue et un des écrits les plus poignants de Victor Hugo, servi par la voix d’Alain Carré. Claude Gueux, emprisonné à Clairvaux, se bat pour vivre dignement, ce qui l’entraînera à être condamné à mort.
« L’histoire de l’Abbaye de Clairvaux ne s’est pas arrêtée à la Révolution au départ des moines. Elle devint la plus grande prison française du XIXe siècle… Mal payés et souvent incompétents, les gardiens abusaient des décisions arbitraires pour maintenir l’ordre. C’est ainsi qu’éclata l’affaire Claude Gueux. La Gazette des tribunaux avait relaté en détail dans ses numéros de 1832 l’histoire de ce détenu, au nom de personnage de roman populaire, qui avait assassiné un gardien chef et avait ensuite été condamné à mort et exécuté le 1er juin 1832. Victor Hugo avait été ému par l’histoire de ce prisonnier, condamné pour un délit mineur, qui s’était trouvé à Clairvaux avec son père également incarcéré à soixante dix ans pour vagabondage et mendicité et qui était mort en prison dans les bras de son fils. Claude Gueux, gueux fils de gueux, grand géant affamé, avait été arbitrairement séparé d’un autre prisonnier qui partageait chaque jour sa ration avec lui. Les détenus avaient « jugé » le gardien chef et Claude Gueux lui avait fendu le crâne avec une hache. Le Claude Gueux de Victor Hugo, écrit en trois jours à la fin de juin 1834, donne un portrait évidemment flatteur de son héros mais l’œuvre est forte et constitue le premier témoignage de l’intérêt que portera toujours le grand poète aux misérables. » Jean-François Leroux L’abbaye de Clairvaux – collection Itinéraires du Patrimoine

En apprendre plus






Vous avez adoré ? Détesté ?

Merci de patienter