Couverture du livre audio Jefferson De Jean-Claude MOURLEVAT
Écoutez un extrait

Jefferson


  • De Jean-Claude MOURLEVAT
  • Lu par l'auteur
  • Édité par Gallimard Jeunesse Audio
  • Jeunesse
  • Premiers romans
  • Version : Texte intégral
  • 5h 03mn

  • Voix seule
Téléchargement audio MP3
  • À écouter sur votre mobile, ou sur n’importe quel autre support
  • Fichier MP3 haute qualité, sans DRM
  • Sans engagement ni abonnement
Prix éditeur : 16,99 €

Présentation du livre audio

Venu se faire rafraîchir la houpette au salon Défini-Tif, le hérisson Jefferson découvre l'horreur: M. Edgard, son coiffeur, gît sur le sol, assassiné. Aussitôt accusé du crime, Jefferson est contraint de se cacher, avec l'aide de son mailleur ami, le cochon Gilbert. Décidés à trouver les coupables, ils remontent une piste mystérieuse qui les entraînent au pays des êtres humains.

Coup de coeur libraire

L'incroyable plume de Jean-Claude Mourlevat, virtuose de la littérature de jeunesse, frappe à nouveau avec ce roman aux allures Orwelliennes. Dans un monde où des animaux anthropomorphes voisinnent les humains, le hérisson Jefferson vit paisiblement. Mais un matin lorsqu'il souhaite se faire raffraîchir la houpette chez le coiffeur, rien ne se passe comme prévu et il se retrouve accusé de meurtre. En fuite et avec l'aide de son meilleur ami Gilbert le cochon, Jefferson cherche à se faire innocenter et comprend l'ampleur de la situation, qui les dépasse tous, eux, les animaux.

C’est comme s’il y avait plusieurs catégories d’êtres vivants, tu vois, avec une hiérarchie bien claire. Tout en haut, les humains, pas peu fiers de leur supériorité. En dessous, il y a nous, que les humains regardent de haut, mais bon, on a la parole, on peut se défendre, un peu. En dessous encore, les animaux de compagnie, qui n’ont pas la parole mais que les humains ont choisis, à qui ils donnent des noms et qu’ils protègent. Et en dessous, tout en bas, il y a la sous-catégorie des animaux d’élevage, des animaux de boucherie, quoi… Et alors là, mon ami, ça craint !

Ce roman est une magnifique ode au respect des animaux et au végétarisme. A travers l'humour, on perçoit une dénonciation fervente de la cruauté envers les animaux et la surexploitation de ceux-ci dans les élevages. Comment ne pas ressentir une grande compassion pour ces personnages attachants, mais surtout, un dégout profond envers ce système d'une violence inouïe ?

C'est dingue ça, quand même, grognait-il et sa voix parvenait assourdie à Jefferson, ils peuvent manger tout ce qu'ils veulent : des spaghettis au basilic, du gratin dauphinois, des pizzas quatre saisons, des tartes aux framboises, des omelettes aux pommes de terre, des gâteaux à la noix, des soupes de lentilles corail avec du lait de coco, des crêpes à la confiture, des pommes, des poires, des abricots, des poêlées de champignons, des salades de tomate, des croissants, des tagliatelles au pesto, des crèmes à la vanille, des fraises, des melons, du riz, de la purée, des petits pois, du velouté de potiron, du chocolat aux noisettes... et ça leur suffit pas ! Ils trouvent que c'est pas assez, alors ils tuent les animaux pour les bouffer ! Je comprends pas...

Jean-Claude Mourlevat prête lui-même sa voix à ses personnages touchants. Ses talents de conteur plongent instantannément l'audio-lecteur dans l'intrigue. Entre enquête policière, conte animalier et roman d'aventure, cette histoire sait toucher le public de bien des façons. Aidé de ses amis, Jefferson se bat pour la justice et l'éthique.

– Alors, cette soirée Scrabble ? Peut-être pensait-il que ces drôles de clients savaient à peine lire et écrire.
– C’était bien, répondit Jefferson, merci.
– Vous avez trouvé des mots très longs ?
– Oui, j’ai trouvé SOLIDARITÉ.
– Ah, pas de Z, pas de W, ça ne doit pas rapporter des masses.
– Si, fit Jefferson, ça peut rapporter beaucoup. Bonne nuit, monsieur.

Partager

En apprendre plus





C 2018 Editions Gallimard Jeunesse - P 2020 Editions Gallimard Jeunesse

Vous avez adoré ? Détesté ?

Couverture du livre audio Jefferson De Jean-Claude MOURLEVAT
Jefferson
Aller à :
Merci de patienter