Écoutez un extrait

La curée


  • De Émile ZOLA
  • Lu par Pierre PRÉVOST et Evelyne LECUCQ
  • Édité par Brume de Mars
  • Tout public
  • Version : Texte intégral
  • 11 h 01 m 00mn

  • Voix multiples
Téléchargement et streaming
  • - À écouter sur votre mobile, ou sur n’importe quel autre support
  • - Fichier MP3 haute qualité, sans DRM
  • - Sans engagement ni abonnement
Prix éditeur 12,00 €

Présentation du livre audio

Présentation de l'éditeur

Le second empire vu sous l’angle de la bourgeoisie ambitieuse et parvenue. Aristide Rougon, dit Saccard, fait parti de ces prédateurs qui vont bâtir leur fortune pendant la transformation de Paris par le baron Haussmann. C’est à cette époque de spéculation immobilière et de révolution industrielle que la bourgeoisie capitaliste prend définitivement le pas sur l’aristocratie. En contrepoint du récit de la carrière immobilière de Saccard, l’auteur décrit le parcours de sa jeune femme, Renée, et de son fils Maxime, pris dans la spirale des mondanités arrogantes et superficielles inhérentes à leurs statuts de femme et enfant de riche.Renée, personnage principal du roman, se perdra dans sa recherche d’émotions singulières.Les descriptions, décor de l’action, sont traitées par l’auteur à la manière d’un peintre, comme aurait pu le faire Cézanne, ami d’enfance de Zola.


Partager

En apprendre plus



  • Éditeur : Brume de Mars
  • Réalisation : Voix multiples
  • Livre audio en fr
  • EAN : 3760160780163


Ça pourrait aussi vous plaire

La Cafetière

  • De Théophile GAUTIER
  • Lu par Jérôme FROSSARD
  • Édité par Lyre Audio

Le Nez

  • De Nicolas GOGOL
  • Lu par Fabienne PROST
  • Édité par Caracolivres Éditions

Les fleurs du mal

  • De Charles BAUDELAIRE
  • Lu par Jacques ROLAND
  • Édité par Le Livre Qui Parle

Capitale de la douleur. Poèmes choisis

  • De Paul ÉLUARD
  • Lu par Gérard DESARTHE
  • Édité par Gallimard Audio

La Lettre volée

  • De Edgar Allan POE
  • Lu par Alain COUCHOT
  • Édité par Audiolude

Vous avez adoré ? Détesté ?

La curée
Aller à :
Merci de patienter