Couverture du livre audio L'Ange de Munich De Fabiano MASSIMI
Écoutez un extrait

L'Ange de Munich


  • De Fabiano MASSIMI
  • Lu par Nicolas MATTHYS
  • Édité par Audiolib
  • Tout public
  • Version : Integrale
  • 14h 04mn

  • Voix seule
Téléchargement audio MP3
  • À écouter sur votre mobile, ou sur n’importe quel autre support
  • Fichier MP3 haute qualité, sans DRM
  • Sans engagement ni abonnement
Prix éditeur : 23,45 €

Présentation du livre audio

À Munich, en 1931, Angela Raubal, 23 ans, est retrouvée morte dans la chambre d’un appartement de Prinzregentenplatz. À côté de son corps inerte, un pistolet Walther. Tout indique un suicide et pousse à classer l’affaire.
Sauf qu’Angela n’est pas n’importe qui. Son oncle et tuteur légal est le leader du Parti national-socialiste des travailleurs, Adolf Hitler, alors en pleine ascension. Les liens troubles qui les unissent font d’ailleurs l’objet de rumeurs. Détail troublant : l’arme qui a tué Angela appartient à Hitler.
Entre pressions politiques, peur du scandale et secrets sulfureux, cet événement, s’il éclatait au grand jour, pourrait mettre un terme à la carrière d’Hitler. Et faire du commissaire Sauer, chargé de l’enquête, un témoin très gênant.

Dans une République de Weimar moribonde, secouée par les présages de la tragédie nazie, Fabiano Massimi déploie un roman fascinant, basé sur une histoire vraie et méconnue, mêlant avec brio documents d’archives et fiction.

Critiques de la presse :

« Cette histoire vraie place Fabiano Massimi comme le digne successeur de l’écrivain britannique Philip Kerr. Son livre, rythmé avec un incroyable rebondissement final, sort de l’ombre un événement historique captivant. »— Femina


Partager

En apprendre plus



  • Éditeur : Audiolib
  • Réalisation : Voix seule
  • Date de production : 2021
  • Livre audio en fr
  • EAN : 9791035406745


2020 Longanesi & C. , 2021 Editions Albin Michel _ 2021 Audiolib

Vous avez adoré ? Détesté ?

Couverture du livre audio L'Ange de Munich De Fabiano MASSIMI
L'Ange de Munich
Aller à :
Merci de patienter