Le livre audio sans engagement

Pas d'abonnement, pas d'engagement : vous êtes libres

Dans le contexte de la transition numérique des biesn culturels, Book d'Oreille refuse de mettre en place une logique d'abonnement et fait le pari que de nombreux des consommateurs entreront bientôt en résistance contre les prélèvements récurrents auxquels ont veut les contraindre systématiquement.

 

Revenir au bon sens 

Savez-vous pourquoi tous les services payants d'Internet basculent tous sur le modèle de l'abonnement ? Parceque 70 % des utilisateurs qui y souscrivent "oublient" de l'utiliser. Pourtant, les prélèvement continuent de s'effectuer de façon récurrente. C'est un formidable gisement de trésorerie pour ces sites web, mais est-ce vraiment adapté à l'univers du livre

 

"Quand c'est gratuit, c'est toi le produit..."

Le modèle de l'abonnement repose sur la gratuité d'une ou plusieurs offres. Cela crée un mécanisme de contrepartie par lequel le consommateur consent à être engagé et  à fournir ses données personnelles.

 

Défendre le prix unique du livre

Book d'Oreille s'associe au mouvements des libraires qui vise à protéger le prix unique du livre, qui fête en 2019 ses 30 ans. En voici le principe : la loi dite Lang, du 10 août 1981, permet aux éditeurs de fixer le tarif de vente public, auquel tous les revendeurs se soumettent donc. Elle a eu pour conséquence de protéger la librairie de toute concurrence par les prix. Grâce à cette loi relative au prix du livre, ou "prix unique du livre", un livre est vendu partout en France au même prix.

« Acquis pour les professionnels du livre mais pas pour le grand public, il est nécessaire de rappeler que le livre a un prix unique partout et n’est pas moins cher sur Amazon qui brouille le message avec une proposition de livres d’occasion, d’autoédition, d’abonnements numériques... » (rencontres nationales de la librairie, Marseille 30 juin 2019).