Couverture du livre audio Les Fantômes de Reykjavik De Arnaldur INDRIDASON
Écoutez un extrait

Les Fantômes de Reykjavik


  • De Arnaldur INDRIDASON
  • Lu par Martin SPINHAYER
  • Édité par Audiolib
  • Tout public
  • Version : Integrale
  • 9h 11mn

  • Voix seule
Téléchargement audio MP3
  • À écouter sur votre mobile, ou sur n’importe quel autre support
  • Fichier MP3 haute qualité, sans DRM
  • Sans engagement ni abonnement
Prix éditeur : 21,45 €

Présentation du livre audio

Danni a disparu, elle se droguait, ses grands-parents font appel à Konrad, un policier à la retraite. Une fillette retrouvée noyée dans le lac du centre de Reykjavik en 1947 hante les rêves d’une des amies de l’ex-policier.
Comment la police a-t-elle mené ces enquêtes ? À des années de distance les mêmes erreurs semblent se répéter. Konrad, solide, têtu, coléreux et rompu par son enfance auprès de son père à toutes les ruses des voyous, n’hésite pas à bousculer les conformismes. Il sait aussi écouter les fantômes.
Dans une construction particulièrement brillante, Indridason crée un suspense et des attentes sur des plans différents et surprenants. Il captive le lecteur et le tient en haleine avec brio. Il est ici question d’espoirs déçus et d’enfants que personne ne protège.

Critiques de la presse

« Arnaldur Indridason agence les pièces de l’énigme en une subtile marqueterie qui revisite
l’histoire de l’Islande et le quotidien de ses habitants tout en nous conduisant au plus près
de la vérité. » Mireille Descombes – Le Temps

« Indridason livre, une fois de plus, une réflexion féroce et passionnante sur la société islandaise. »
Marie-José Sirach – L’Humanité Dimanche


Partager

En apprendre plus



  • Éditeur : Audiolib
  • Réalisation : Voix seule
  • Date de production : 2021
  • Livre audio en fr
  • EAN : 9791035404802


2018 Arnaldur Indridason, Foriafi. _ 2020 Editions Métailié _ 2021 Audiolib

Vous avez adoré ? Détesté ?

Couverture du livre audio Les Fantômes de Reykjavik De Arnaldur INDRIDASON
Les Fantômes de Reykjavik
Aller à :
Merci de patienter