Couverture du livre audio L'Illusion De Maxime Chattam
Écoutez un extrait

L'Illusion


  • De Maxime Chattam
  • Lu par Charles Morillon
  • Édité par Audiolib
  • Tout public
  • Version : Integrale
  • 13h 29mn

  • Voix & musique
Téléchargement audio MP3
  • À écouter sur votre mobile, ou sur n’importe quel autre support
  • Fichier MP3 haute qualité, sans DRM
  • Sans engagement ni abonnement
Prix éditeur : 23,45 €

Présentation du livre audio

Bienvenue à Val Quarios, petite station de ski familiale qui ferme ses portes l’été. Ne reste alors qu’une douzaine de saisonniers au milieu de bâtiments déserts. Hugo vient à peine d'arriver, mais, déjà, quelque chose l’inquiète. Ce sentiment d'être épié, ces « visions » qui le hantent et cette disparition soudaine... Quels secrets terrifiants se cachent derrière ces murs ? Hugo va devoir affronter ses peurs et ses cauchemars jusqu’à douter de sa raison…
Bienvenue à Val Quarios, une « jolie petite station familiale » où la mort rôde avec la gourmandise d’une tempête d’été.


Un thriller haletant et effrayant au dénouement vertigineux.

Critiques de la presse

« Un livre presque vivant qui nous attrape et ne nous relâche pas jusqu'à la dernière phrase. »
Loïse Delacotte  —  Cosmopolitain

Ça commence bien

L'illusion nous embarque dans un décor montagneux et bien que la narration se déroule en plein été, on ne peux s'empêcher de penser au Shining de Stephen King. Un hôtel immense, perdu au fin fond d'une montagne déserte, des couloirs qui semblent s'allonger et changer de place, une impression d'être observé, tout y est. Le suspense demeure jusqu'à la fin, ou presque et l'intrigue prend des tournants surprenants à chaque nouveau chapitre. Charles Morillon incarne Hugo et sait lui donner ce ton, tantôt sarcastique tantôt poétique qui en fait un personnage si particulier et complexe.

La nuit était tombée à la vitesse des emmerdes. C’était une des expressions préférées d’Hugo, considérant que les emmerdes vous tombaient dessus plus vite que la lumière, et a fortiori bien plus rapidement que le bonheur, il l’employait à tout bout de champ.

On retrouve la plume de Maxime Chattam qui oscille entre magie et réalité jusqu'à nous faire douter du moindre petit détail de l'intrigue.

Il était incapable d’expliquer son appréhension. C’était viscéral. Était-ce le sentiment qu’éprouvait un insecte à l’approche du trou où se blottissent les grosses araignées velues ? Ignorant tout de ces prédateurs implacables qui l’attendent sans un mouvement, juste quelques pas de plus, allez, approche, encore un peu, juste un peu, ce qu’il faut pour que je n’aie aucune chance de te manquer, que mes chélicères se plantent dans ta chitine, qu’elles te transpercent pour y déverser mon poison, jusqu’à ce que tes entrailles se mettent à fondre, et que j’aspire, délicieusement, ton jus, tandis que tu convulses, encore vivant, pleinement conscient de moi, énorme, qui te mange.

Ce thriller palpitant nous emmène dans un coin reculé de la France, quelque part où tout semble pouvoir arriver, même le plus terrifiant.


Partager

En apprendre plus



  • Éditeur : Audiolib
  • Réalisation : Voix & musique
  • Date de production : 2021
  • Livre audio en fr
  • EAN : 9791035404895


2020 Editions Albin Michel _ 2020 Audiolib

Ça pourrait aussi vous plaire

Couverture du livre audio Pour seul refuge

Pour seul refuge

  • De Vincent Ortis
  • Lu par Bernard Gabay
  • Édité par Lizzie
Couverture du livre audio Chanson douce

Chanson douce

  • De Leïla Slimani
  • Lu par Clotilde Courau
  • Édité par Gallimard Audio
Couverture du livre audio Neuf parfaits étrangers

Neuf parfaits étrangers

  • De Liane Moriarty
  • Lu par Colette Sodoyez
  • Édité par Audiolib
Couverture du livre audio Je sens grandir ma peur

Je sens grandir ma peur

  • De Iain Reid
  • Lu par Jade Phan Gia
  • Édité par Lizzie
Couverture du livre audio L'Empathie

L'Empathie

  • De Antoine Renand
  • Lu par Emmanuel Lemire
  • Édité par Lizzie

Vous avez adoré ? Détesté ?

Couverture du livre audio L'Illusion De Maxime Chattam
L'Illusion
Aller à :
Merci de patienter