Couverture du livre audio Un jour, j'irai à Compostelle De Marie-Céline LACHAUD
Écoutez un extrait

Un jour, j'irai à Compostelle


  • De Marie-Céline LACHAUD
  • Lu par l'auteur
  • Édité par Le Livre Qui Parle
  • Tout public
  • Version : Texte intégral
  • 1 h 01 m 00mn

  • Voix seule
Téléchargement audio MP3
  • À écouter sur votre mobile, ou sur n’importe quel autre support
  • Fichier MP3 haute qualité, sans DRM
  • Sans engagement ni abonnement
Prix éditeur 9,90 €

Présentation du livre audio

Présentation de l'éditeur

C'est l'histoire d'une femme qui est partie pour toutes les fois où elle n'est pas partie. Les problèmes de pieds sont ils dans la tête ? En répondant à un questionnaire sur Compostelle, une femme se remémore son chemin de Saint-Jacques un an plus tôt. Elle a suivi Jack, un vieux randonneur anglais, rencontré par hasard en vacances et qui allait à Compostelle. Tout de suite, il l'a entrepris avec son problème de bouton. Le bouton de son short. Il avait l'âge d'être son père… mais il n'était pas son père. Quand il lui a dit « I love you », elle a eu mal aux pieds. Quand elle a su qu'il était juge, elle a trouvé qu'il ressemblait au méchant roi de Peau d'âne. Sa fille se mariait, arriverait-elle à temps pour la messe ? Emmènerait-elle Jack ? Et pourquoi un psychanalyste et une cape de conte de fée dans cette histoire ? En tout cas, une chose est sure, ce voyage à pied lui aura coûté cher à cause des avions !

Avec comme toile de fond un pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle, on aurait pu craindre un texte bien-pensant, mais… c'est tout le contraire ! C'est un conte philosophique dans lequel on ne peut s'empêcher de partir d'un rire franc lors de répliques inattendues, puis, tout aussi subitement, être emporté par l'émotion poétique du récit. Car le fort de Marie-Céline Lachaud, c'est de savoir partager sa passion. Si le rire est communicatif, l'émotion l'est aussi.


Partager

En apprendre plus





Vous avez adoré ? Détesté ?

Couverture du livre audio Un jour, j'irai à Compostelle De Marie-Céline LACHAUD
Un jour, j'irai à Compostelle
Aller à :
Merci de patienter